Les tribulations d'un libraire…

Critiques et perles….

Collier de perles

leave a comment »

* « bonjour, vous avez le rouge de stendhal? »
« euh… Le rouge et le noir, oui »
« non, passez moi d’abord le rouge, et si j’aime bien, je prendrai le noir… »
« ah… »

* « bonjour, vous êtes pas une bibliothèque? »
« bah le concept est quasi le même, mais vous payez le livre en sortant et vous le gardez… »
« wouah… Trop de la balle! »

* « bonjour, je cherche un roman, mais je sais plus l’auteur… Vous pouvez quand même m’aider? »
« oui, bien sur. Quel est le titre? »
« l’amant de Marguerite Duras »
« ah ouais… »

… à suivre…

20110906-143356.jpg

Written by olivierlelibraire

septembre 6, 2011 at 12:34

Publié dans perle

Héritage, Nicholas Shakespeare

leave a comment »

Imaginez… Votre vie stagne, et a même tendance à aller vers le bas… Vous vous rendez à un enterrement et vous rendez vite compte que vous vous êtes trompé… Il n’y a que vous et une vieille dame, donc vous ne dites rien, restez jusqu’au bout, et signez même le registre… 15 jours plus tard, vous recevez un appel du notaire: sur le testament de cet homme était stipulé que seules les personnes présentes et ayant signé le registre percevraient l’héritage… Voilà, vous avez 17 millions de livres sterling. Ajoutez à ça une fille déshéritée, un passé tumultueux, et embarquez dans ce roman….

Voilà un roman comme je les aime! Au départ amusant, il nous emmené très vite vers d’autres destinations et émotions, et l’on suit avec un plaisir non dissimulé tant les aventures de notre jeune « héros » que celles de cet homme brisé par la vie, et nous passons de Londres à l’Australie, avec un détour par le génocide arménien… Une merveille de roman, un coup de coeur fabuleux, servi par cette écriture anglaise délicate, sensible et drôle… A lire toutes affaires cessantes!

20110906-141948.jpg

Written by olivierlelibraire

septembre 6, 2011 at 12:19

La petite, Michèle Halberstadt

leave a comment »

« J’ai 12 ans et ce soir je serai morte ». Méfiez-vous des enfants sages….

Voila ce que propose la 4eme de couverture de ce roman comme résumé… Ni plus, ni moins… De quoi évidemment attiser la curiosité… Curiosité qui sera suivie d’une belle satisfaction. Car ce court roman est très beau, en plus d’être bouleversant… On nage dans les années 60, à l’approche de mai 68. C’est l’époque de « salut les copains », c’est « diabolo menthe », et c’est surtout la belle histoire d’une petite fille qui va rentrer dans l’adolescence et qui se sent incomprise, qui a perdu ses repères et son principal soutien. Nostalgie et émotion se donnent ici la main pour nous guider à travers ces quelques 120 pages de bonheur…

20110826-142500.jpg

Written by olivierlelibraire

août 26, 2011 at 12:25

Publié dans critique

Tagged with , , , ,

La loi du plus fort, Frederic Chouraki

leave a comment »

Samuel est un écrivain parisien, qui a du mal à joindre les deux bouts et qui dilapide le peu d’argent qu’il peut avoir… Il va donc accepter un nouvel emploi chez un type qui va se révéler complètement cinglé. Mais son monde parisien s’écroule autour de lui: son compagnon est victime d’usurpation d’identité, son amie veut quitter un mari ultra possessif, sans oublier Freddy, ce jeune canadien qui veut devenir plus juif que les juifs…

Ce roman est un véritable coup de coeur, car c’est le roman d’une génération désenchantée, la « ghost generation », celle des trentenaires actuels, qui s’enferment souvent dans des clichés et qui n’assument finalement pas tout… Ici, les personnages sont presque caricaturaux, comme pour mieux souligner leurs travers, et ceux de la société qui les entoure. Constat terrible et pourtant amusant, quasi touchant… Si en plus, on rajoute une écriture absolument incroyable, un sens du mot et du phrasé absolument renversants, on tient là un excellent roman français, chose de plus en plus rare que pour le souligner….

20110821-142137.jpg

Written by olivierlelibraire

août 21, 2011 at 12:21

Publié dans critique

Tagged with , , , ,

Une li-brai-rie….

with one comment

La dernière fois, j’étais au fond de la librairie quand une jeune fille, la vingtaine, super jolie, s’approche de moi…
« Excusez moi monsieur, mais vous savez où je pourrais trouver une librairie? »
Je la regarde, interloqué, et me demande si c’est une camera cachée…. Elle vient quand même de passer devant la presse, les poches et d’autres livres… Je n’ai pas le temps de lui répondre qu’elle me regarde et me dit:
« Une li-brai-rie! »
Genre je suis un peu neuneu… Elle continue:
« Vous savez, une librairie, là où on veut des cigarettes! »
« Ah!… C’est à coté, chez le bu-ra-liste!… »
Et oui…

20110814-193935.jpg

Written by olivierlelibraire

août 14, 2011 at 5:39

Publié dans perle

Room, Emma Donoghue

with 2 comments

Le petit Jack aime tout dans sa chambre: Monsieur Lit, Madame Table, ou encore sa préférée, Madame Télé… Il a 5 ans et adore sa maman. A deux, ils sont heureux dans cette pièce, sauf lorsque Grand Méchant Nick vient leur rendre visite: là, Jack se cache dans Monsieur Placard car sa maman refuse qu’ils se voient… Mais désormais, Maman refuse qu’il grandisse dans cette petite pièce: il va devoir s’enfuir et affronter le monde de Dehors pour aussi la sauver…

Quelle claque! Je ne suis pas friand habituellement des livres racontés par des enfants, surtout lorsque celui ci a 5 ans. Et là, c’est un véritable bijou d’écriture. On y croit complètement… D’autant plus que ce point de vue apporte une luminosité immense à une histoire sombre de séquestration… Suspense et tendresse se mêlent habilement dans ce roman et l’on est transporté tout au long de l’histoire…. On vibre avec Jack, on pleure et rit avec lui, et la transition de la pièce au monde extérieur, si nouveau pour lui, est admirablement menée! On parlera beaucoup de ce roman lors de cette Rentrée Littéraire, et ce sera amplement mérité!

20110811-120614.jpg

Written by olivierlelibraire

août 11, 2011 at 10:06

Publié dans critique

Tagged with ,

Vous avez Marie Veau?

leave a comment »

Dans une librairie, on peut parfois tout entendre….
La dernière fois, un jeune homme d’une vingtaine d’années vient me trouver et me demande très sereinement:
« Vous avez Marivaux? »
« Oui, bien sûr, dans le rayon poche »
« Ah bon? Parce que j’ai regardé à V et j’ai pas trouvé… »

20110809-160255.jpg

Written by olivierlelibraire

août 9, 2011 at 2:03

Publié dans perle